Problèmes respiratoires

Les éléments à observer : 

– La cage de ma gerbille est t-elle dans un courant d’air? La température n’est elle pas trop basse ?
– Est-ce que ma litière ou mon foin sont particulièrement poussiéreux ?
– Ma gerbille est-elle aussi vive qu’avant ?

Eternuements : 

Si votre gerbille éternue fréquemment, cela peut être signe d’une allergie bien souvent liée à la litière que vous utilisez. Les copeaux de bois sont très poussiéreux et contiennent des composés irritants qui provoquent ces allergies.
Changez de litière, privilégiez une litière de chanvre ou de rafle de maïs (pour les cas les plus extrêmes, c’est la litière la moins poussiéreuse).
Le foin peut être également source de poussière : il doit être beau, bien vert et non poussiéreux.
Ce type d’allergie peut être associé à une irritation de la zone entourant le nez (consultez la page �Irritation�).

Si vous observez un écoulement nasal ou si les éternuements ne cessent pas, allez consulter un vétérinaire qui vous donnera un traitement adéquat.
N’utilisez pas à proximité de la cage de vos gerbilles des désodorisants, diffuseurs d’huiles essentielles, fumée de cigarette ou autres odeurs fortes qui les gêneraient.

Problèmes respiratoires : 

Principalement traduits par des bruits respiratoires et par un souffle parfois accéléré/saccadé, les troubles respiratoires doivent être pris avec sérieux.

Ils peuvent avoir différentes origines. Il faut consulter rapidement un vétérinaire.

Si votre gerbille a le nez qui coule, est prostrée dans sa cage et a le poil ébouriffé, consultez rapidement un vétérinaire.

Aller à la barre d’outils