Maladie de Tizzer

Il est impératif de consulter un vétérinaire rapidement dans ce cas !

Il s’agit de la maladie infectieuse la plus fréquente chez la gerbille. Elle est provoquée par une bacille sporulante « Bacillus piliformis »- « Clostridium Piliforme ». Ce bacille peut survivre plus d’un an à la température ambiante, il faudra donc une hygiène et désinfection soutenue pour en venir à bout dans vos cages. L’incubation peut mettre de 10 jours à 3 semaines maxi.

Dans de très rares cas, ce bacille peut stagner jusqu’à 1 an dans l’organisme de l’animal et donc se développer à tout moment. Ce cas est vraiment exceptionnel mais possible. Cette maladie se développe plus facilement dans des cages surpeuplées, lorsque les conditions d’hygiène ne sont pas bien respectées.

Symptômes : 

gerbille sante operation

La maladie peut se manifester sous une forme aiguë, se traduisant par une mort brutale, en particulier chez les jeunes gerbilles ou sous une forme plus chronique traduit par :
une léthargie, le pelage rugueux et ébouriffé, les yeux clos, l’anorexie, en quelques heures l’atteinte semblera squelettique, colonne vertébrale visible à l’œil nu et torsion anormale du squelette et la diarrhée plus ou moins importante. Les animaux atteints s’isolent dans un coin.

La mortalité est élevée et survient dans les 3 premiers jours qui suivent l’apparition des signes cliniques.
Elle peut atteindre 80% chez les jeunes de 7 à 9 semaines, et 20% chez les adultes.

Contamination :

La transmission peut se faire par voie orale en plaçant des gerbilles saines sur une litière souillée. Elle peut aussi se faire par contact direct entre animaux sains et animaux contaminés.
Mais aussi entre animaux d’espèces différentes. Tout dépends de la souche contaminante, par exemple, la souche H2 isolée du hamster n’infecte ni le rat ni la souris, alors que la souche M1 isolée de la souris est apte à infecter les rats … En plus d’isoler nos gerbilles, il faudra aussi isoler chaque autre type d’animaux sensibles au maximum.

Traitement :

TOUTES LES GERBILLES DOIVENT ETRE TRAITÉES, même celles qui ne présentent pas de symptômes !
Il semble que les substances antibiotiques les plus actives soient la cephaloridine et les tétracyclines, suivies de la pénicilline, l’érythromycine, et le chloraph�nicol alors que, la colistine, la kanamycine, la n�omycine et les sulfamines sont inactifs. Les sulfamides pourraient même favoriser l’évolution de l’infection.

Il sera en général à base d�Oxyt�tracycline (ex: Baytril, dose à 0,1mg/ml) dans la boisson durant 30 jours.
(voir à la pipette si dilué dans du glucose pour son goût affreusement amer) Il s’avère peu efficace pour les animaux qui présentent des signes cliniques.
Du rongeur Digest aidera à la bonne conservation de la flore intestinale.

Protocole d’assainissement :

Pour se débarrasser de cette bactérie, seules 3 solutions sont possibles :

– Un chauffage de 30 mn � 80�, ce qui s’avère impossible pour les habitats.
– L’application d’acide perchlorique (acide Chloridrique) en présence d’agent mouillant, Les gerbilles étant extrêmement sensibles des poumons, cette méthode n’est absolument pas conseillée.
– L’application d�hypochlorite de sodium (Javel) à laisser poser pendant 5 minutes, la seule solution acceptable pour nos gerbilles.

En revanche, les iodophores et le formol à 33% n’ont qu’une action partielle et les ammoniums quaternaires sont inactifs.
Le temps d’incubation étant de 10 jours à 3 semaines, Vous devrez donc procéder à un nettoyage et une désinfection acharnée durant 3 semaines, le moindre oubli doit vous faire repartir à zéro quant au protocole d’assainissement !
Les cages doivent être javellisées chaque semaine entièrement, et refaites à cette occasion. Si au bout de ces 3 semaines aucun symptômes et aucun décès ne surviennent, vous pouvez considérer l’environnement sain et la bactérie éradiquée.

Les cages, grilles d’aérations et céramiques doivent être entièrement démontées et désinfectées avec une solution d�hypochlorite de sodium (Javel) pendant 5mn. (la Javel s’utilise avec de l’eau froide, sinon, elle sera inefficace ! du plus il est important de respecter les doses et vérifier la date de péremption de la bouteille) Les biberons devront être trempés dans une solution eau + vinaigre blanc chaque jour, puis rincer soigneusement, puis remplis d’eau propre à température ambiante.
Les litières, le sable, les nids et les éléments en bois (maisonnettes, ponts, étages …) doivent être brûlés.

Seule une hygiène irréprochable vous débarrassera de cette maladie, aussi, entre chaque manipulation (nourriture, médication …) vous devrez scrupuleusement vous laver les mains.

En cas de suspicion de la maladie, il faut immédiatement isoler les animaux présentant des symptômes et contacter votre vétérinaire !

Attention : les lagomorphes, les chiens et les chats peuvent également être infectés.
Prenez toutes les précautions nécessaires en isolant les individus contaminés, et en vous lavant les mains avec une solution hydroalcolique.

Bibliographie :
– Thèse de Sandra Poulet (Docteur Vétérinaire) – http://oatao.univ-toulouse.fr/1098/1/debouch_1098.pdf
– Dictionnaire de bactériologie vétérinaire Euz�by, J.P. – http://www.bacterio.cict.fr/bacdico/cc/piliforme.html
– J.-F. Quinton, Nouveaux animaux de compagnie : petits mammifères, Masson, 2003.
– Merci à Gerbillecity et à Pepette pour leur aide précieuse!

Aller à la barre d’outils