Bagarre : comment bien réagir ?

Le plus souvent avec des animaux de la même famille il y a peu de souci de bagarre.
Attention cela ne veut pas dire qu’un groupe recomposé finira obligatoirement en bagarre, au contraire les groupes recomposés sont souvent solides lorsque la cohabitation est bien faite et la hiérarchie établie. Et vice versa une même famille peut très bien se désunir et se bagarrer.

Il n’y a donc pas de règle, il est impératif d’apprendre à observer ses gerbilles pour déceler un comportement de dominance et d’éventuels conflits.

Dans tout groupe de gerbilles il y a un dominant et un dominé. C’est parfois très visible, parfois moins (dans ces cas là attention à la stabilité du groupe).
Un conflit peut survenir lorsqu’un dominé revendique la place de dominant. Il est aussi possible qu’un dominant à très fort caractère s’en prenne sans raisons visibles à un dominé.

L’observation : 

Observer quotidiennement votre groupe de gerbilles est important. Il faut déceler d’éventuelles tensions.

Les comportements de dominance : une des deux gerbilles doit obligatoirement céder, dans le cas contraire cela peut conduire à une bagarre.

– se faire la toilette : dans un groupe le dominant doit être toiletté par les dominés. Lorsqu’il accepte de les toiletter en retour c’est que la structure est respectée
– se chamailler en jouant avec les pattes de devant : cela fait partie des comportements positifs car il s’agit de s’assurer de sa place hiérarchique dans le groupe. Il faut en revanche bien surveiller ce cas qui peut dégénérer si un dominé se rebelle.
– se grimper dessus : le dominant s’assure de sa place ainsi. Il se peut que le dominé en face de même dans ce cas soyez vigilant il se peut que le groupe ne soit pas très stable
– se courser : il peut y avoir de br�ves poursuites, mais si elle durent et que la gerbille est paniqu�e il faut intervenir
– se bloquer dans un accessoire : attention si un dominant bloque un domin� dans un tunnel, une cabane, intervenez et enlevez les accessoires favorisant cette situation. Il peut �tre n�cesaire de passer par une coha si cette situation dure
– retourner un autre sur le dos : cela peut faire partie du jeu mais attention, cela peut aussi �tre source de bagarre si l’origine est un conflit hi�rarchique. Cela peut �tre la suite d’une course poursuite, d’un blocage, …
– se bagarrer en boule : le dernier stade du conflit c’est la bagarre en boule. Cela fini en g�n�rale en sang si vous n’intervenez pas rapidement. Attention � vos doigts, mettez des gants si vous le pouvez

Les facteurs de risques : 

1) La composition du groupe
Un groupe trop grand peut �tre source de conflits. Il y a plus de chances pour qu’un domin� revendique une place de dominant. Contentez-vous de groupes de 2-4 gerbilles maximum.
Ne m�langez pas m�les et femelles cela finira en conflits pour la reproduction et �vitez tout contact !

2) La taille et la composition de l’habitat
C’est un facteur important quand � la stabilit� du groupe.

D’abord la taille, un habitat trop petit ou trop grand peut causer des tensions : dans un habitat trop petit la promiscuit� est importante et les tensions apparaissent. Dans un habitat trop vaste des scissions peuvent se faire et donc des bagarres se produire.

Un �l�ment important est �galement la composition de l’habitat : il faut privil�gier un habitat type aquarium/terrarium simple et ne pas accumuler plusieurs cages reli�es par des tuyaux dans lesquels les gerbilles peuvent s’isoler et diviser le groupe. Attention � leur proposer un bac comme lieu de vie avec un �tage pratique et non de cr�er de nombreux �tages vastes dans lesquels elles peuvent �galement se courser.

Un habitat confortable et dans lequel les gerbilles se sentent bien est essentiel, consultez la page« l’habitat id�al ».

3) L’environnement et les odeurs
La promiscuit� avec des groupes de sexes oppos�s peuvent cr�er des tensions au sein de groupe de m�les ou de femelles. Ne collez pas 2 cages � barreaux, par contre avec des cuves en verre cela ne pose en g�n�rale pas de probl�me.

L’odeur est un �l�ment essentiel pour la coh�rence du groupe, lors du nettoyage de la la liti�re et des accessoires gardez une poign�e de l’ancienne liti�re et de l’ancien nid pour garder l’odeur du groupe.

L’utilisation de parfums, d�sodorisants, huiles essentielles, ph�romones, cigarettes est � �viter � proximit� des gerbilles d’abord car elles sont sensibles et cela peut les incommoder (allergie), mais cela peut aussi perturber le groupe.

La bagarre : les premiers gestes

1) Isoler et soigner le bless�

2) Pr�parer un habitat de cohabitation

Quelle solution d�finitive ?

1) Retenter une cohabitation entre eux : appliquez la m�thode de cohabitation compl�tement. Surveillez bien leurs comportements, parfois de passer dans un espace plus petit peut restructurer le groupe. Cela peut marcher si vous avez identifi� une cause possible pour la rupture du groupe.

2) Tenter une cohabitation pour chacun : si vous avez clairement �tablit que vous aviez deux dominants une solution peut �tre de faire pour chacun une coha avec une autre gerbille du m�me sexe. L’id�al est de trouver une gerbille du m�me �ge mais de caract�re domin�. Il est aussi possible d’introduire un tout jeune ce qui sera plus facile, mais l� attention son caract�re n’est pas d�finitif et peut changer.

3) Les faire vivre c�te � c�te dans un m�me habitat : c’est une solution id�ale si vous ne souhaitez pas avoir 2 habitats et vous lancer dans des cohas. Trouvez une habitat suffisamment grand pour le diviser en deux par une grille. Ainsi ils vivront c�te � c�te et ne seront pas seuls mais ne pourront pas se blesser.

Aller à la barre d’outils